Manuel Voirol

Les cordes alignées…

PRESSE

Le Quotidien Jurassien | Jeudi 16 mars 2023

Stacks Image 149

© Cet article est reproduit avec l’autorisation des Editions D+P SA, société éditrice du Quotidien Jurassien.

Stacks Image 131
Stacks Image 124

Le festival Riviera Classic +
sera dirigé par Manuel Voirol et Sylvie Amadio
  • 2 juin 2024

Les musiciens jurassiens Manuel Voirol et Sylvie Amadio ont repris les fonctions de président et vice-présidente du festival de musique classique Riviera Classic +, qui se tient chaque début d’année à la Tour-de-Peilz, dans le canton de Vaud.

Cette article est produit avec l'autorisation des Editions D+P SA, société éditrice du Quotidien Jurassien.
Stacks Image 126

Stacks Image 179

Stacks Image 146
Starlight fait son cirque dans le canton de Neuchâtel
Les circassiens jurassiens ont parqué leurs roulottes à La Chaux-de-Fonds ce dimanche. Dès le 4 mai, ils présentent sous leur chapiteau leur spectacle « Moi »
Stacks Image 143

Stacks Image 117

Manuel Voirol : un violoniste sur la piste de cirque

  • 27 avril 2023

Joyce Joliat
Le Chaux-de-Fonnier rejoint le Cirque Starlight pour un nouveau spectacle
D’où provient notre voix intérieure ? Voilà une question traitée par Moi, la nouvelle production du Cirque Starlight, qui plantera son chapiteau à la place des Forains du 6 au 7 mai. Créé en 1987 par la famille Gasser, le cirque jurassien rassemble des artistes du monde entier. Parmi eux, le violoniste chaux-de-fonnier Manuel Voirol. Tout en signant les arrangements musicaux du spectacle, il entre aussi en piste avec son violon, accompagné de l’accordéoniste Sylvie Amadio et du percussionniste Leonardo Francia.
« Les musiciens adoptent un rôle à part entière ! », se réjouit-il. « Comme dans le cirque traditionnel, nous sommes placés en hauteur, mais descendons à plusieurs reprises sur la scène. » La volonté du spectacle est de mettre sur le devant de la scène l’entièreté de la troupe, regroupant des artistes exerçant la danse, la musique, les arts circassiens ou la comédie. Un moyen d’exprimer la pluralité de la figure du Moi, qui évolue au fil du temps aux contacts des autres. « Chaque artiste représente une émotion, un versant de notre voix intérieur. Je porte, par exemple, le rôle de la Sagesse. »
Entre professeur de violon, violoniste dans des orchestres symphoniques internationaux et le cirque, son parcours est pour le moins atypique. « Ces univers sont bien différents. Au cirque, on rencontre des artistes du monde entier et on vit en communauté pendant 6 mois. Sous le chapiteau, tous les arts se rencontrent aussi. Chaque show est différent et il faut savoir s’adapter aux artistes. C’est une autre pression, mais aussi une autre magie ! » Avec succès, puisqu’il signe déjà sa 4e collaboration avec le Starlight. « C’est un domaine qui me rappelle. Un projet qui est d’ailleurs devenu familiale, vu que ma fille Alexia a rejoint l’équipe. C’est comme un rêve qui se réalise ! »
Malgré une carrière internationale, c’est bien à La Chaux-de-Fonds que tout a commencé. Agé de 13 ans, il obtient son premier certificat de violon au Conservatoire de Musique. Revenir jouer dans sa ville natale : « Une réjouissance ! J’ai apprécié vivre dans cette ville, qui est tellement active dans le milieu culturelle. Je pourrais ré-emménager ici sans soucis !

pastedGraphic
Dans MOI, les musiciens prennent entièrement part au spectacle. (Photo : Marlo Art)

Stacks Image 175
Stacks Image 166

Stacks Image 169

Stacks Image 163
Stacks Image 99